Richard Lazzari - 1997 Route du Soleil 06390 Coaraze.
06 71 75 90 15 richard.lazzari@orange.fr

Hommage

Cent ans maintenant qu’un nouveau massacre s’installait : 14/18, un chiffre…

Pendant 4 ans 72 pays avec 60 millions de soldats ont participé à l’affrontement. 10 millions d’entre eux sont morts, 20 millions ont été blessés, estropiés, des veuves, des orphelins, des chiffres…

La guerre finie, on a attendu les survivants, les prisonniers, les blessés, les gueules cassées. Ça a pris du temps, mais ils sont rentrés.

Les pas rentrés eux, on ne les attend plus, ils y sont restés, éventrés, enterrés, pulvérisés, exterminés.

Leurs noms sont gravés sur les monuments… aux morts.

Assassin ! L’homme est le seul animal a être un assassin.

Ils sont partis avec l’angoisse de tout laisser, la peur de ne plus revenir, de disparaître…

Les pauvres, ils se sont retrouvés là-haut, là-bas, venus de tous les pays, de toutes les provinces, de toutes les colonies, parlant leur langue pour obéir aux ordres des officiers français.

Comment commémorer comment rendre hommage à tous ces morts ?

Fallait bien qu’avec la mort la vie se fasse. Oublier la peur, se dire qu’on est toujours vivant, chanter, jouer de la musique même avec des instruments de bric et de broc, rire, parce que on pouvait mourir maintenant.

Le choix s’est porté sur des paroles terribles, posées sur des musiques de temps plus tranquilles dans des contrées paisibles et fertiles, du Trentin, de Corse, de Nice, de Napoli ou même d’ailleurs, des chansons de vie et d’amour.

Richard Cairaschi.

Mobilisation Musicale
Mobilisation Musicale